De gauche à droite : Alain Ghazal, Stany Aïat, Catherine Sauval, Alain Payen

Le dimanche 16 juin a eu lieu la première représentation de notre lecture-spectacle autour de la correspondance de Manon Roland. C’est aux habitants de Theizé, terre de la famille Roland, que la compagnie Les Signatures souhaitait réserver la primeur de ce nouveau spectacle. Notre équipe s’est donc rendue dans le Beaujolais, au pays des Pierres dorées, où elle a reçu un accueil merveilleux. Jean Large et Nicole Berger, habitants de Theizé, racontent :

Présenter un personnage historique est toujours difficile et oblige à des choix. Marc Sebbah, Marion Baude et Nelly Antoine de la compagnie Les Signatures, puisant dans l’immense correspondance de Manon Roland, écartent judicieusement la dimension politique pour nous présenter une femme de la fin du XVIIIème siècle. Une jeune fille solitaire nourrie des idées philosophiques et influencée par Rousseau. Très cultivée, curieuse de tout et notamment de la musique, elle porte un regard critique sur la société de son époque. C’est une femme des Lumières, éprise de liberté qui étouffe sous les préjugés et la médiocrité de la société bourgeoise. La tourmente révolutionnaire transforme son existence trop paisible en destin.
Le choix du récitant Alain Ghazal, dont le texte juste et précis éclaire le contexte, est une réussite. La mise en scène minimaliste centre l’action sur le personnage de Madame Roland. Catherine Sauval est une Manon sensible, attachante et émouvante.
Cette première représentation à Theizé, là où Manon Roland aimait vivre avec sa fille, dans le calme champêtre de la propriété familiale, ajoute de l’émotion au plaisir d’avoir participé à un événement intense et rare.

Nicole Berger et Jean Large

Les prochaines représentations de Manon Roland, une vie de passions auront lieu à l’auditorium de la MGEN le 7 novembre 2019 et au Théâtre Raspail avec la Fondation d’entreprise La Poste le 19 novembre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *