On n’imagine pas une société sans spectacle, sans théâtre.

Depuis 25 siècles au moins, les hommes ont inventé et diversifié un art particulier, le théâtre, destiné à distraire les spectateurs de la tension de Ia vie quotidienne, créer des émotions collectives ou personnelles, témoigner de l’état du monde et de la société. C’est ce qu’illustrera la lecture théâtralisée d’extraits de pièces, de témoignages de metteurs en scène et de comédiens.

Sous le regard de philosophes du théâtre, divers textes et scènes, de Molière à Brecht, de Sophocle à Beaumarchais, d’Aristote à Racine, de Shakespeare à Edward Bond, de Camus à Beckett, de Jean-Luc Lagarce à Michel Vinaver, de Noëlle Renaude à Claudine Galéa seront lus ou interprétés, avec le soutien de leur professeur, par des élèves et étudiants de classes-théâtre ou du Conservatoire. Au fil des divers textes choisis par la Compagnie Les Signatures et – s’ils le souhaitent – par les enseignants participant à l’expérience, seront illustrées les fonctions de divertissement et de catharsis du théâtre ainsi que les enjeux d’hier et d’aujourd’hui de la comédie et de la tragédie. Pour que, comme l’écrit Alain Badiou, chacun sorte de Ia salle, sinon transformé, du moins méditatif.

Eclairages et illustrations philosophiques, choix des textes et des scènes :

Matthieu Haumesser, docteur en philosophie, agrégé de philosophie (Philosophie du théâtre ; L’Autre Scène – Philosophie du théâtre, Editions Vrin), enseignant en classes préparatoires et à Sciences Po Paris,
Ariane Martinez, maître de conférences en arts du spectacle à l’Université de Lille, agrégée de lettres modernes et docteure en études théâtrales,
Marc Sebbah, Commandeur des Arts et des Lettres, fondateur du Prix du Jeune Ecrivain.
Avec le soutien de Jean-Loup Rivière, dramaturge et théoricien du théâtre.