Puisque le site de la Compagnie Les Signatures ouvre une rubrique « Coups de cœur », je m’empresse de vous encourager, vous ses membres et amis, à vous rendre sans attendre à l’Odéon Théâtre de l’Europe – Berthier, pour assister au spectacle Saïgon, programmé du 12 janvier au 10 février 2018.

Ce poignant mélodrame mis en scène par la jeune Caroline Guiela Nguyen et créé le 8 juillet 2017 à Avignon, avait ému aux larmes le public du Festival. C’est la même émotion qui étreint aujourd’hui les spectateurs parisiens.

Au centre du spectacle, comme un cœur battant, la salle d’un restaurant « Le Saïgon », occupe toute la scène. A gauche, côté jardin, la cuisine où Marie-Antoinette, infatigable, prépare ses mets. Cependant que des histoires y circulent, se croisent et s’entrecroisent.

A Ho Chi Minh – Ville, en 1956, celle du jeune Hao qui chante pour les Français, de Mai qui aime Hao mais déteste les colonisateurs, celle du soldat Edouard sur le point de rejoindre Marseille après la défaite des troupes françaises, de Minh qui préfère quitter le Vietnam et partir avec Edouard pour s’établir dans ce pays de rêve où l’attend, pense- t-elle, une nouvelle famille, celle de Louise épouse d’un colon français écartelée entre l’indifférence bureaucratique des institutions coloniales et la souffrance de Marie-Antoinette sans nouvelle de son fils envoyé de force, en 1939, à Bergerac pour travailler dans une usine d’armement.

Et à Paris, en 1996, dans le 13ème arrondissement, voilà, présentés avec une infinie délicatesse, ces mêmes personnages inscrivant, de toutes leurs forces mobilisées, leur vie dans ce pays inconnu ou rêvé : efforts pour parler sa langue et pour surmonter la nostalgie de l’exil, joie de se retrouver entre Vietnamiens, Français et « Viet kieu » – ces Vietnamiens nés en France -, musiques de mondes aimés puis oubliés et tout à coup réincarnés, et, toujours présente comme un fil rouge traversant toute l’Histoire et les histoires, l’énergie étonnante de Marie-Antoinette, l’âme du restaurant tant à Saïgon qu’à Paris, interprétée par Mme Anh Tran Nghia, extraordinaire comédienne qui fédère autour d’elle une troupe, ô combien attachante, réunie par Caroline Guiela Nguyen.

Nelly Antoine
Secrétaire de la Compagnie Les Signatures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *