De Charleroi à Paris, le parcours artistique européen de Françoise Gillard, sociétaire de la Comédie Française.

Le 14 novembre prochain l’association Compagnie Les Signatures, en partenariat avec EuropaNova, vous propose de rencontrer Françoise Gillard, sociétaire de la Comédie-Française, dans les locaux de New York Finance Innovation. L’interview sera animée par Matthieu Haumesser, docteur en philosophie, agrégé de philosophie (Philosophie du théâtre, Editions Vrin), enseignant en classes préparatoires et à Sciences Po Paris, et Marc Sebbah, Commandeur des Arts et des Lettres, fondateur du Prix du Jeune Ecrivain. L’occasion pour la comédienne de retracer avec nous un parcours qui débuta en Belgique, à Charleroi, où elle est née.

Formée au Conservatoire royal de Bruxelles, Françoise Gillard en sort en 1995 avec un premier prix d’interprétation. En 1996, au théâtre Antoine, elle joue dans Un mari idéal d’Oscar Wilde mis en scène par Adrien Brine. Un an plus tard, elle est engagée dans la troupe de la Comédie-Française et joue dans Arcadia de Tom Stoppard. En janvier 2002, elle est nommée 507e sociétaire de la Comédie-Française et travaille sous la direction de nombreux metteurs en scène européens dont Lukas Hemleb, Oskaras Koršunovas, Lars Norén, Andrzej Seweryn, Marc Paquien, Denis Podalydès, Éric Ruf, Anne Kessler, Véronique Vella…

De Psyché de Molière à Roxane dans Cyrano de Bergerac, en passant par Antigone d’Anouilh dont le rôle-titre lui a valu le prix Beaumarchais de la meilleure comédienne, Françoise Gillard reviendra sur la diversité des collaborations qui ont enrichi son jeu d’actrice, non seulement au théâtre mais également au cinéma. Qui l’ont amenée, aussi, à la danse, au mime, à la chanson, jusqu’à l’apprentissage de la langue des signes pour interpréter le rôle de Sarah Norman dans Les Enfants du silence, mis en scène par Anne-Marie Etienne. Le corps de Françoise Gillard est – dit-elle – son outil de travail. Il est aussi le point de départ d’une profonde recherche sur le mouvement amorcée en 2010 avec la création de Signature, solo de danse inspiré par le chorégraphe belge Sidi Larbi Cherkaoui, puis de L’Autre, créé en 2015 au théâtre du Vieux Colombier. Autant d’entrées qui permettront à Matthieu Haumesser et Marc Sebbah d’instaurer un échange passionnant avec celle qui a récemment prêté une voix magistrale à L’Evénement d’Annie Ernaux dans le cadre des Singulis de la Comédie-Française.

De Charleroi à Paris, l’itinéraire artistique européen de Françoise Gillard, sociétaire de la Comédie-Française. Le 14 novembre 2017 à 18h30, 64 bis Avenue de New-York 75016 Paris.

Entrées sur invitation

LES PARTENAIRES DE L’EVENEMENT :

EuropaNova a été fondée en 2003, à l’initiative de Guillaume Klossa, par de jeunes actifs européens souhaitant accélérer la marche vers une puissance publique européenne démocratique, économique et sociale. Agir pour une Europe politique, c’est pour EuropaNova porter des idées innovantes auprès des institutions européennes et nationales afin d’insuffler un nouvel élan au projet européen. L’association organise et pilote, seule ou en partenariat avec d’autres organisations issues de plusieurs pays membres de l’Union Européenne, un ensemble d’événements et de programmes de référence en matière d’enjeux européens.

New York Finance Innovation (NYFI) est une holding industrielle familiale active dans les domaines du transport écologique et de la transition énergétique. Sa filiale, Voliris, développe le NATAC, la première navette automatique de transport de container par dirigeable allégé. Alliant Art et Innovation, NYFI promeut une approche originale de l’entreprenariat que résume son motto « Business as an Art ». Elle expose de jeunes artistes et des technologies innovantes dans sa galerie du 64 bis, avenue de New York face à la Tour Eiffel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *